wandering queer

brouillon, dans le désordre et au crayon gris

Race, Invisibility and Body Positivity 25 septembre 2013

a little summary in french, but the article is in english.

Un article (en anglais) sur lequel je viens de tomber.

ça tombe bien, je suis en train de lire un article sur l’intersectionnalité (l’imbrication des différents rapports de domination) 🙂

En gros, elle dit que quand il s’agit de lutte contre les normes de beauté, notamment les luttes des grosses, les « héroines » ne sont jamais noires. Les blanches sont vues comme belles, et l’idée des normes de beauté c’est d’enlever ce statut à celles qui sont grosses. Mais les Noires sont de toutes façons déjà vues comme moches, donc quel statut récupérer ? Et on attend d’une Noire qu’elle soit grosse (la mamma (l’esclave noire qui s’occupe des enfants), la chanteuse, etc…). Du coup rien sur leur poids, jamais.

Par exemple Mercedes dans Glee, quand elle a fait une super performance, « il n’y a presque rien eu dans les médias sur son bel exemple de mouvement, d’endurance et de pouvoir dans un corps large. […] Personne n’a fait d’elle une « héroïne de la lutte contre les normes de beauté ». Pourquoi ? Parce que l’idée générale c’est : « c’est une chanteuse Noire. Evidemment qu’elle est grosse! ».  »

Bon, c’est résumé mal et vite fait, désolée.

l’article en anglais :

Weight Stigma in Diverse Populations

 

tu m’touches 14 septembre 2013

en hommage a la conjoncture actuelle

note : c’est un texte de cul, _ça va pas plaire a tout le monde. il y a de la violence, elle est consensuelle, négociée, voulue par tout le monde impliqué. si t’as pas envie de lire ça, bin lis pas.

 

Tu m’touches.

Ton poing, ton genou, tu m’touches.

Ton poing dans ma gueule, ton genou dans mon ventre

tu m’touches, tu m’coupes le souffle.

Vo-lu-ptu-eu-sement.
(more…)

 

réalisé sans trucage 4 septembre 2013

Filed under: des news de moi que rien à voir,oh les jolies photos — stupidfrog @ 11:25

Photo 293

j’ai un camion sur le mollet. sans déc. il va cahoti, cahota sur des chemins terreux, il transporte les gouines et leur gras vers de nouvelles aventures. (coeur sur lui)