wandering queer

brouillon, dans le désordre et au crayon gris

culture du viol et asexualité 19 mars 2013

je suis (enfin, j’étais) en train de lire « le cycle des gloria », une anthologie qui regroupe 4 des polars qu’Andrea H. Japp* a écrits.  J’étais assez fan de cette auteure. Le premier livre que j’ai lu d’elle (et relu récemment), Entretien avec une tueuse, contient, en vrac : une pute trans qui élève une ado paumée, une enquêtrice surdouée et surentrainée qui vole ds les supermarchés et se fout d’un peu tout, et des gens qui la respectent. J’en étais même à la soupçonner vaguement de féminisme. Là j’étais ravie, l’enquêtrice Gloria Parker Simmons de ce cycle de 4 livres est une mathématicienne misanthrope et géniale. ça allait être top.

C’était sans compter la culture du viol.

ça commence plutôt bien. (more…)

 

« se réveiller après sur une terre nouvelle, comme d’une convalescence » 14 mars 2013

Filed under: pouésie — stupidfrog @ 23:27

(atelier d’écriture du 14 mars, à partir d’un texte de Gide)

 

Un oeil, l’autre
le sable chaud, terre nouvelle
inédit des sensations. joie.
Evidemment, il n’a rien existé avant.
perpétuelle nouveauté
déferlement de neuf
l’aurore.