wandering queer

brouillon, dans le désordre et au crayon gris

de mon bras barbelé 26 septembre 2012

Filed under: pouésie — stupidfrog @ 15:59

 

J’ai l’impression d’être figé, engoncé dans un manteau d’pierre,
je sédimente
J’ai l’impression que je croupis, mon bras s’allonge en tentacule
industrielle
      chair accrochée au fer
      de mon bras barbelé
      sanguinolent
Des barreaux poussent peu à peu, depuis mon appendice arqué,
poulpe cyborg
tisser un corset mortifère, réduire à néant leur espace,
les étouffer
      ficeler les humains
      égratigner leurs chairs
      scier leurs peaux
J’ai l’impression désagréable, que ma silhouette me trahit
je fossilise
Mon destin immobilisé, je statufie en forme de
complice.

 

consigne :
– partage de mots à partir d’une expo de peinture
choisir un des tableaux, lui donner un titre
moi c’est : « momie jouant au basket, soleil couchant »
– lecture d’un extrait de bouquin
j’y note l’anaphore, + « en forme de complice »

→ écrire un texte avec ce personnage et l’anaphore « j’ai l’impression d’être »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s