wandering queer

brouillon, dans le désordre et au crayon gris

revue de presse 24 mai 2012

En ce moment j’écris pas trop, mais je lis plein de trucs.

Une petite revue de presse en vrac pour vous occuper…

 

– des trucs qui font réfléchir :

« BDSM and feminism: notes on an impasse » [en]. un article d’analyse, pour sortir du débat figé « le BDSM est-il une libération féministe, ou bien une violence patriarcale? ». et le résumé d’un ouvrage de l’auteure : Techniques of Pleasure: BDSM and the Circuits of Sexuality

– Un article d’analyse sur ouvrage collectif : L’europe des dominés et des rebelles. « Lorsqu’on parle des quartiers populaires, faut-il évoquer la race ou l’ethnie, des émeutiers ou des révoltés, une violence politique ou rituelle ? Faut-il faire confiance à la parole des acteurs ? En examinant l’intersection de la race, de la classe et du genre et en multipliant les comparaisons, un ouvrage collectif donne une réponse nouvelle à ces questions fondamentales. »

 

– des trucs qui font « gloups », « argh », ou « grrr »

– un téléobjectif pour capter les tronches des gens qui assistent à certains procès : « qui est la mystérieuse photographe du TGI ? ». « Sa présence derrière une vitre sans tain a surpris tout le monde. La préfecture de police explique qu’elle était en « mission exceptionnelle et ponctuelle ». […] Puis d’expliquer, à son tour, que « cela permettait, lors de certains procès, de se renseigner sur les ‘collectifs de soutien' »… »

– Chez LIDL à Toulouse, on a du mal à encaisser les Roumains

– Aux US, un empilement de lois antiIVG et/ou contraception qui font peur, et auxquelles les féministes répondent avec humour. Par exemple, « au Kansas, une loi récemment signée par le gouverneur Sam Brownback autorise désormais les pharmaciens à non seulement refuser de vendre à une femme les contraceptifs prescrits par son médecin, mais en plus de lui rendre l’ordonnance afin de l’empêcher d’aller dans une autre pharmacie pour les obtenir. Les pharmaciens n’ont qu’à invoquer leurs convictions religieuses »

Vous avez aimé Claude Guéant ? vous adorerez Manuel Valls. Hé bin dis donc, qu’est-ce qu’on est soulagéEs de vivre « sous le socialisme », dis donc !

 

– heureusement, des trucs qui font « yeah! », « ouf! », ou « rrrrrrioooot! »

– au Canada, des alliances entre des gens qui pourraient choisir de juste s’ignorer : « Les chauffeurs d’autobus ne veulent plus transporter les policiers aux manifestations »

– après des années de travail autour du projet, la maison des Babayagas à Montreuil est presque prete !

– deux blogs sur lesquels j’ai pas mal erré ces derniers temps : the full metal bitch [en]. « bringing back bitch. if you’re looking for niceness, this is not for you ». les posts du 22 mai à eux seuls valent le blog. (par exemple elle reposte ces photos de street art)

– un autre blog : Black Girl Dangerous[en] (« Black Girl Dangerous is a place where queer-identified women of color can make our voices heard on the issues that interest us and affect us… »), où j’ai atterri par l’article « Day 454: On Patriarchy, Power, Desire and, Of Course, Hair »

– « Notre France, nos exigences« . une petite video pour rien lacher sous pretexte qu’on « aurait gagné » les élections (…)

 

– et des trucs qui font rire pour finir par une note rassembleuse

– une analyse sociologique sur le sexe gay et sexe hetero, par des gens qui administrent un site de rencontres aux US : gay sex vs. straight sex [en] ça vole pas super haut mais c’est drole, ça démonte deux ou trois mythes, et une citation qui vaut le détour :

(à propos des personnes qui se disent hétéros mais qui ont eu une expérience homo satisfaisante ou qui aimeraient en avoir une. analyse des résultats par région) « Vous noterez que même dans les régions les moins homo-curieuses, il y a des poches de curiosité dans des endroits intéressants : Austin, Madison, Asheville. Autant dire, partout où l’on sert du lait de soja. » 

– une pub pour femmes, et une pub pour hommes : petite video extraite d’un schow britannique comique

Bon, c’est tout pour l’instant. Et dire que tout ça, en même pas une semaine !

 

One Response to “revue de presse”

  1. negreinverti Says:

    Merci pour tous ces textes à lire, particulièrement le « Black Girl is dangerous », que je connaissais pas du tout!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s