wandering queer

brouillon, dans le désordre et au crayon gris

peur 24 janvier 2011

Filed under: pouésie,sexe: yes it's fucking political! — stupidfrog @ 20:10

puisqu’on peut pas être cohérente tout le temps, ça serait pas drôle, un petit texte que j’ai écrit à peu près en même temps que le dernier que j’ai publié.
c’était pendant un atelier d’écriture. le principe du logorallye (c’est une contrainte de l’OuLiPo) c’est on est 9 là par exemple, la première personne donne un mot (abricot), on l’écrit et on part de là – au bout d’une minute la deuxième donne un mot (arbre) et on doit l’intégrer tout de suite à notre texte, etc.
ici le thème c’était la peur, et les mots donnés sont en gras

abricot rouge orange comme mes joues quand tu t’approches
tension le sang qui monte tension attention à – la couleur rouge orange de mes joues quand tu entres c’est pas vraiment de la peur plutôt comme, euh, une lueur, les battements de mon coeur qui s’accelèrent, arbre de noël ma face tout d’un coup, en dedans en dehors ça scintille ça pétille extérieur, intérieur ça me mange ça me ronge les joues rouges le coeur rongé par mes pensées j’ai peur de te l’avouer.
De rester sur le carreau quand je te l’aurai dit, avoué que je me suis éprise du bout de ton nez j’ai peur de l’abimer si je te le confesse ou de me fouler le coeur, ton bras si près de moi maintenant c’est pivoine du menton jusqu’au front et les jambes qui tremblent j’ai le coeur tout froissé, l’arbre de noël s’est délité le scintillement s’est fait la malle y’a plus que mon coeur qui s’emballe j’sais pas comment le retenir si ça continue il va sortir
par ma bouche et se répandre
partout autour de toi, sur ton nez et tes doigts
j’vois plus qu’une solution
j’vais aller me planquer dans les buissons
déguerpir très vite avant que le rouge écarlate
vire au violet patate
me cacher sous mon chapeau ou dans une carapace comme l’escargot
faire disparaitre le rouge orange de mes joues abricot.

 

2 Responses to “peur”

  1. grunen Says:

    grunen likes this

  2. Franckie Says:

    sympa cette poésie craintive
    la peur me fait penser au Lp de WOELV: « Tout seul dans la forêt en plein jour, avez-vous peur ? »
    Woelv c’est Geneviève Castrée, voir ici:
    http://en.wikipedia.org/wiki/Genevi%C3%A8ve_Castr%C3%A9e


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s