wandering queer

brouillon, dans le désordre et au crayon gris

polygamie, violences sexistes etc…: revue de presse spécial Auvergne 5 octobre 2010

dois-je me réjouir qu’il y ait tant d’articles que j’ai l’envie urgente de partager, ou pleurer de leur thème commun ?…

Polygamie : «Le Point» et la fabrication sociologico-médiatique d’une panique morale (Eric Fassin, mediapart)

… »Quand la fausse Bintou soupçonne son fils, qui « sèche les cours », de voler de l’argent, l’article ne recule pas davantage devant le lien de causalité : « Samba est-il en train de mal tourner parce qu’il vit dans une famille polygame ? C’est la question qui immanquablement trotte dans la tête. » […] Le chercheur dit tout haut ce que les policiers disent tout bas depuis des années. » (lire l’article)

Sur Arte, un « féminisme » anti-immigrés (Mona Chollet, le monde diplomatique)

« Faut-il rappeler que, avant d’être un film de Jean-Paul Lilienfeld dénonçant la violence et le sexisme en banlieue, la « Journée de la jupe » a été une manifestation instaurée en 2006 par des enseignants d’un… lycée agricole breton (6), qui s’étaient rendu compte que les filles ne pouvaient pas y venir en jupe sans se faire insulter ? » (lire l’article)

 

et, sur le même thème, les incontournables Entrailles de Mademoiselle :

Femmes, pourquoi tant de haine ? (les entrailles de Melle)

« Que des mecs qui ont passé des décennies à traiter les féministes
d’hystériques mal baisées se pointent, la gueule enfarinée, fiers comme
des papes, pour se réclamer d’un féminisme dont ils ne connaissent
absolument rien, et en tirer toute la gloire d’être, eux, des hommes
bien, c’est tout simplement à vomir… » (lire l’article)

 

qui me donnent envie de linker aussi leur merveilleux article auvergnat :

Proverbe auvergnat (les entrailles de Melle)

« J’ai rencontré Mehdi à la fac. Il était en maîtrise de droit privé, mais personne n’est parfait. On s’est plu, on est tombé amoureux, on a vécu ensemble quelques années. C’est grâce à lui que j’ai réalisé que le répertoire de blagues et de poncifs sur les auvergnats était impressionnant. D’abord, disons le, Mehdi avait vraiment une gueule d’Auvergnat typique… » (lire la suite)

 

et, pour finir sur une note plus joyeuse (si, parce que là on peut avoir une influence directe : Sexion d’Assaut est en concert à Toulouse le 22 octobre.

« Sexion d’Assaut » au Ramier, le gérant : « On ne peut pas me traiter d’homophobe »

Allez, hop, on se bouge et on fait un truc.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s