wandering queer

brouillon, dans le désordre et au crayon gris

frustration 28 octobre 2009

Filed under: vie du blog — stupidfrog @ 21:30

c’est horriblement frustrant. depuis hier, j’ai plein de visites sur mon blog parce que j’ai poste le lien sur un, euh, site de reseau social virtuel dont tout le monde se sert maintenant (…), mais mon truc de statistiques est pas assez precis, donc je vois combien de gens sont venuEs et ce qu’illes ont lu, mais je vois pas QUI c’est. qui vient, lit, et repart sans laisser de commentaire. c’est absolument torible. Parce que j’ai l’impression de mettre ici des trucs persos, et de prendre des risques en publiant des trucs que je sais pas juger, et que ca fait bizarre de savoir que l’unE de vous est en train de decouvrir des tas de trucs sur moi, surement de juger certains trucs, et que j’ai aucun retour. je vous en prie, bande de laches, je vous aime, mais commentez, for the FSM sake, dites moi ce que ca vous fait de lire ces articles. pleeeaase!

merci 🙂 cellui qui commente le plus gagne, euh… mmh, ce que tu veux. ecris moi, et on negocie, ok ? 😉

 

dé-terri-tori-ali-sation

Filed under: pouésie,queer/transpédégouine — stupidfrog @ 12:47

ça fait cinquante fois que j’essaie de l’écrire, celui-là.

(more…)

 

berlin, un workshop intensif sur le polyamour… 27 octobre 2009

J’ai vécu un week-end assez chargé en actualités polyamoureuses, qui me parait intéressant à partager, parce que ça m’a fait avancer sur des choses. Mais j’essaie d’écrire, et je me rends compte que ça implique trop de trucs persos avec des gens, dont j’ai pas envie d’étaler la vie ici. (il semble aussi que j’ai de sérieux problèmes avec le placement de virgules dans les phrases, en fr comme en ang, vous ne trouvez pas ?).

j’ essaie de trouver un autre angle d’approche, mais pour l’instant j’y arrive pas. C’est peut-être juste trop frais ?

alors quelques points en vrac, pour l’instant.

  • ça change tout quand ta partenaire principale est aussi en train de vivre d’autres trucs. Même si c’est pas des trucs similaires, ça aide, quand une situation est difficile, à comprendre les difficultés de l’autre. ça m’aide aussi à envisager des situations, des « règles » à poser, ça m’oblige à être plus honnête avec elle… En tout cas pour nous, ça a tout changé (c’est pas le seul facteur, y’a le fait d’avoir du temps et de l’espace pour parler, aussi).
  • il me semble important de créer des souvenirs positifs des moments où on se raconte des trucs qui vont nous rendre jalouses, ou qui pourraient être tendus. Ce week-end on a partagé des trucs chouettes et passé un super bon moment, et on a partagé aussi des trucs qu’on devait se raconter à propos d’autres. Le sentiment général que je garde de ce week-end est super positif, du coup la prochaine fois que j’aurai un truc à lui dire j’aurai pas peur de lui faire du mal, mais hate de passer un moment chouette.
  • qu’est-ce que ça fait du bien de relationner (par pitié, trouvez-moi un terme moins moche !) avec des gens « politiséEs ». Je veux dire des gens qui pensent et vivent feminisme, queer, poly, et les questions d’oppression en général, au quotidien – pas celleux qui juste vont en manif. Je sais pas comment dire à quel point chaque detail de la relation s’en trouve changé, un soulagement énorme.
  • la jalousie est un sentiment intéressant. Je suis contente de découvrir la mienne, d’explorer ces sensations, de jouer avec, de travailler sur. Et j’ai deux trois anecdotes géniales, qui valent bien celles d’un forfait passion en couple monogame hétéronormé hehe.

pour l’instant c’est tout. à suivre…

 

Schwartzerkanal bleibt! 26 octobre 2009

Après 7 ans sur ce terrain et 20 ans d’existence, Schwartzerkanal, un « wagon squatt » queer à Berlin (a.k.a. le paradis…) va être expulsé en janvier 2010. La semaine « Live Queer and Rebel » qui vient de se finir a conduit à l’occupation d’un nouveau terrain dans le même quartier (adalbertstrasse pour les fortunées touristes queer qui passent leurs vacances à radicalgouineland dès qu’elles peuvent…), qu’illes espèrent bien garder en échange. C’est une ancienne école, le terrain appartient plus ou moins à la ville, et illes ne demandent (pour l’instant) que le terrain, pas le batiment.

(more…)

 

Berlin ist sexy

J’adore ne plus savoir où donner de la tête. pfiou. laissez-moi quelques jours pour m’en remettre.

 

article précédent 19 octobre 2009

Filed under: sexe: yes it's fucking political!,vie du blog — stupidfrog @ 01:08

2012 : bon, j’en ai eu finalement assez que des tas de gens tombent sur mon blog en cherchant « g-d-m-ché fait maison » (je vous jure, plusieurs requetes par jour), du coup, l’article suivant a un mot de passe. c’est « prague » et l’article raconte ma tentative foirée. désolée pour les gens qui cherchent des recettes réussies. j’ai toujours pas trouvé le bon silicone. non le silicone de joint de salle de bains ne marche pas : c’est tres long à secher, et trop mou + cassant apres. puis ATTENTION, c’est super toxique pour la peau et a fortiori les muqueuses. mais il y a des recettes sur le net, par exemple Go Fuck yourself ! une brochure en anglais

et puis… il y a toujours les bons vieux légumes, nos amis les sex-toys vegan 😀
pour vos expérimentations avec des objets de la maison, soyez créatifVEs, et… pensez à mettre une capote, ça évitera de vous choper toutes sortes de bactéries 🙂
allez, amusez vous bien 😉

 

Protégé : premier atelier fais ton dildo et ton harnais toi-même! 18 octobre 2009

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :