wandering queer

brouillon, dans le désordre et au crayon gris

Lovekills – l’anarchoféminisme, version roumaine 2 août 2009

Filed under: événements feministes et queer en europe — stupidfrog @ 17:23

Du 27 juillet au 2 aout se tenait en Roumanie, dans un joli petit village au cadre fort bucolique et authentique, le premier camp anarchaféministe roumain. C’était la 4e édition du festival Lovekills, mais les années précédentes, c’était sur une journée ou un week-end. Gros défi pour elleux, qui sont un tout petit nombre et dont une bonne moitié vit maintenant à l’étranger, que d’organiser un espace de vie et d’échange pour 40 personnes pendant une semaine… Et c’est comme ça qu’elleux, et on a tou-te-s pris la semaine, comme une première expérience, un truc un peu planté mais pour qu’on fasse mieux l’année prochaine…

Le programme était chouette parce qu’il traitait de thèmes autour, et pas centrés sur, le féminisme. Y’avait un atelier sur le climat, un sur les réfugié-e-s, des trucs de théâtre, d’éléctricité, etc… Le contexte était chouette parce qu’on vivait ensemble, parce qu’il est venu des gen-te-s d’un peu partout en Europe et que ça fait une mixité de traditions militantes, d’idées « de base », et de pratiques très riche. L’ambiance par contre a été plutôt tendue ; les conflits à la fois politiques et interpersonnels ont vite pris une grosse place dans le quotidien, c’est devenu en fait l’atelier majeur de la semaine… Une expérience assez unique et inattendue, pas forcément agréable, mais riche et, je crois, nécessaire pour se secouer un peu ce qu’on prend pour acquis dans nos petites communautés militantes locales…

Peut-être je raconterai plus en détail les 3 conflits majeurs, mais je crois pas que ça soit vraiment nécessaire. En gros

  • des mecs sexistes bourrés et une gouine radicale énervée, ça fait pas bon ménage, et un conflit personnel s’est développé (j’ai envie de dire une agression sexiste, mais maintenant que je connais un peu plus la nana, je suis plus très sure…)
  • la consommation d’alcool en général a fait problème, ou plutôt le fait que l’espace commun de vie était petit, central, inévitable (notamment au niveau du bruit) a vite scindé en 2 le groupe entre les lève-tôt et les couche-tard, qui n’arrivaient pas du tout à communiquer… Un exemple concret de la nécessité de définir des règles de vie dans un espace commun… (bouh, quel vilain mot! tiens, tu sais quoi, je peux faire pire : « limitations », blam, et même, regarde moi ça : « interdiction » !!). Et de la rencontre de cultures militantes différentes… (y’avait clairement des divisions en terme de géographie entre les 2 groupes…)
  • Et puis l’interminable, inévitable, souvent laborieux mais parfois (ça a été le cas) fructueux, débat sur la pertinence de la non-mixité dans une lutte qui veut la libération de chacun-e. Ca a été très fatiguant (du moins pour moi), mais j’ai été contente. Y’a des gen-te-s, dont moi, à qui ça a permis d’évoluer sur la question, que ce soit pour remettre en cause ses idées ou pour les affiner. On n’est toujours pas d’accord, mais c’était un débat bien.

J’ai épuisé mes synonymes de « chouette » et d’ « intéressant » donc je clos là ce post. paf

 

2 Responses to “Lovekills – l’anarchoféminisme, version roumaine”

  1. Manu Says:

    Ah ben tiens, juste q’en j’y suis pas… J’imagine la Roumanie pire qe la Tchéqie pour ces trucs là. En plus, on dit qe dps la chute de Ceausescu on construit qe des banques et des églises! Alors q’en Slovénie on me disait qe le communisme avait plutot émancipé les femmes, en les faisant travailler (et en mettant en place des creches).

    • stupidfrog Says:

      bin ouais mais du coup en tchequie (qui serait un peu comparable a la slovenie la dessus), le contre coup c est que maintenant la modernite supreme c est de … retourner au foyer, youpi, je suis une femme emancipee du communisme regarde je suis pas obligee de travailler et je peux plutot faire des gateaux et des tricots pour mon mari cheri qui fait des gros sous dans une grosse entreprise, et aussi des enfants a la chaine. la fete.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s