wandering queer

brouillon, dans le désordre et au crayon gris

Snít 9 décembre 2008

Filed under: pouésie — stupidfrog @ 15:38

Snít, ça veut dire rêver en tchèque.

J’aime le son de ton souffle quand tu dors
le bruit de la nuit
ha-le-tant, parfois
affolé
comme si dormir était un effort
une lutte
et puis, apaisement
ton souffle régulier qui m’aide à m’endormir
chaque nuit qui me berce
à ton insu.
Un souffle, tu gémis
un mouvement, soudain
respiration bloquée,
je bloque mon souffle aussi, le suspends à tes lèvres
unisson
j’aime le son du drap sur ta peau
glissement, frottement, soudainement, chaud
j’imagine l’odeur de ta peau
l’odeur de la nuit
je sens le sommeil dans chacun de tes pores
ta nuque chaude qui résonne, mes sens
affolés
tu gémis dans un souffle, encore.
La chaleur de ton corps envahit mes poumons
je goûte
je goûte avec la langue le son de ton souffle
la chaleur de ton corps
le bruit de la nuit
le son, suave, d’un corps, en sueur
ha-le-tan-te
à ton insu.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s